La si brillante vie de madame Paillette

10 décembre 2015

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!

Journée d'observation pour Bibi aujourd'hui, dans une classe de CE1.

"Tu peux t'occuper d'un atelier d'art plastique?
- Oui, bien sûr! (Là, j'étais grave pleine d'enthousiasme)
- Super! Je te montre le projet puis je t'explique la technique.

Et là, elle se retourne me montrant fièrement... UNE PUTAIN DE CARTE POP-UP SAPIN!

- Ca va... Je sais comment on fait. (Et là, j'étais grave moins pleine d'enthousiasme.)

Alors j'ai sapiné mesdames et messieurs, j'ai sapiné.
Je crois que je suis victime d'une malédiction.

Posté par Madame Paillette à 21:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


19 août 2015

Pincez-moi

Ok... 

Seuil de tolérance: maximum
Patience: au taquet
Humour: ça déborde
Envie de faire une surprise: même chez Kinder ils ne m'arrivent pas à la cheville
Optimisme: ah ben rien qu'à voir l'idée que j'ai eue en tête, j'étais full optimiste

J'ai anticipé TOUS les débordements, me suis préparée à vivre un petit enfer en gardant le sourire, étais prête à gérer n'IMPORTE QUELLE dispute et/ou complicité trop grande.
Une petite voix au fond de moi me disait que ce n'était peut-être pas l'idée du siècle vue l'énergie débordante et non-canalisable de mes deux Taz lorsqu'ils sont ensemble. 
Ben non. Rien. Nada. Des amours. On m'a même dit que j'avais deux petits garçons adorables. Ils se sont super bien tenus. Et ils ont même eu droit à un petit cadeau de la part du patron. Je n'en revenais pas. A deux doigts d'en piquer un dans la cuisse avec ma fourchette et d'accuser l'autre. Tsé, pour retrouver mes marques, être en terrain connu. Mais j'l'ai pas fait hein. J'ai juste apprécié.
‪#‎jaifaitunrestoseuleavecmesenfants‬ ‪#‎unresto‬‪#‎seule‬‪#‎avecmesENFANTS‬‪#‎fucklapetitevoix‬

Posté par Madame Paillette à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2015

Rangez-moi rangez-moi rangez-moi!

20h, faudrait ranger. 
23h, demain, je range. 
1h du mat', début des hostilités (pourquoi maintenant, on l'sait pas), attaquons par l'essentiel, je range mes livres. 
2h30, putain, y en a des livres. Et plus un sur la bibliothèque. 
4h, haaaaaaan! C'est le bordel! Pas grave, demain je finis ça puis j'enchaine avec le reste de l'appart! Ouais! Je suis au taquet, je suis trop forte, je me lève tôt, ou du moins pas trop tard, et j'enquille. Je suis... Super rangeuse!
11h, Qui? Que? HEIN? ET POURQUOI ILS DORMENT ENCORE LES ENFANTS? Ils se lèvent à 7h30 d'habitude! 
11h15, arrivée dans le salon... ARGH! Je vais m'asseoir un peu et boire mon café, la motivation va venir, faut juste que je visualise l'appart rangé.
12h, j'ai faim.
12h30, j'ai vraiment faim.
12h32, tiens, je vais appeler ma soeur 2 minutes. 
13h00, maman! On a faim. Attends, quitte pas, je dois leur trouver un truc à manger.
14h00, à taaaaable! Non, pas à table à table. A table sur le canap. Voilà, mettez-vous un dessin animé, maman doit ranger. Ouais, je vais te laisser, faut que je range.
14h10, tiens, et si je mettais ça sur mon blog?...

Bon, je file, j'ai rangement.

Posté par Madame Paillette à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2015

Que d'eau, que d'eau...

Si j'ai appris UN truc en étant instit, c'est que la dernière semaine, tu mets du waterproof.

Posté par Madame Paillette à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2015

Tu repasseras, ma fille!

Franchement, je pensais y échapper, traverser la vie sans jamais en vouloir, ni même y penser. Et me voilà en train, non pas d'envisager l'éventualité d'y avoir recours, mais de réaliser que cela devient une nécessité. Dire que pas plus tard que la semaine dernière, je me vantais quasiment de n'en avoir jamais eu besoin. J'ai l'impression de me trahir, mais c'est peut-être ça aussi devenir adulte. 
Bref, y a-t-il quelqu'un qui aurait un fer à repasser en double dont il veut se débarrasser? Je prends n'importe quel vieux machin qui aplatit les plis, je ne veux surtout pas d'un truc moderne avec des niveaux à vérifier et des boutons partout. Donc voilà: tu envisageais la poubelle? Ben envisage-moi moi maintenant!

Posté par Madame Paillette à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 juin 2015

Ce soir, nous irons danser sans chemise, sans pantalon!

Mettre mon fils torse nu pour lui piquer sa chemise (par chance il ne portait pas de tee-shirt malgré la chaleur) histoire de cacher mon fessier qui a décidé de faire un coming out impromptu en bousillant ma robe, certes jolie, mais un peu vieille (c'est d'ailleurs uniquement parce qu'elle était vieille qu'elle a craqué. Je tiens à cette version) alors que je me baissais pour sauver une fourmi d'une flaque, c'est fait.

 ‪#‎callipygeinthewoods‬‪#‎maisnonlesgensderrièrenontrienvu‬ ‪#‎RIPlafourmi‬

Posté par Madame Paillette à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2015

Body guard

Elève-de-moi-croisée-par-hasard-cet-après-midi-alors-que-je-suis-avec-Big Boy: "Maîtresse! Maîtresse, ça va? Maîtresse.
Moi : - Oui, ça va.
Elève-qui-n'a-décidément-pas-grand-chose-à-me-dire-mais-qui-veut-quand-même-parler : - Maîtresse. T'es là maîtresse. 
Moi : Eh oui!
Elève-qui-va-bientôt-rencontrer-un-coupeur-d'élan-conversationnel : Maîtresse. Maîtresse. Et tu...
Big Boy. Froid. : - C'est ta maîtresse?
Elève-ravie-de-m'avoir-comme-maîtresse: - Oui!
Big Boy, avec juste ce qu'il faut de sadisme: - Ben moi, c'est ma mère.
Et il se casse. Mon fils!

Posté par Madame Paillette à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2015

Maudite chanceuse!

Ce matin mon mari m'a laissée dormir pour que je me remettre de ma soirée arrosée et beuglante de la veille. Il s'est occupé des enfants, les a embarqués aux courses pour que je sois tranquille et est revenu après avoir fait le plein de légumes pour la semaine. Il s'est dirigé vers la chaine hi-fi avec le CD de la reine des neige à la main et les enfants surexcités autour, et, alors qu'intérieurement je me préparais à être libéréééééééée, délivréééééée pour la 94e fois de la semaine (et quand on sait à quel point une délivrance fait souffrir, je pense que je suis une héroïne), j'ai entendu les premières notes immédiatement identifiées par mon cerveau conditionné depuis mes 12 ans: le dernier Cabrel. Je pense que l'Homme, c'est moi qui l'ai. Je suis une maudite chanceuse. Je l'aime mon barbu!

Posté par Madame Paillette à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2015

Soyons clairs...

Cette période, je vais terminer mon cycle de patinage, ou plutôt de "déplacement glissé horizontal dans une posture verticale sur deux appuis ou moins", et comme je leur ai déjà fait "traverser l'eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête", je me demande si je vais leur faire "rechercher le gain d'un duel médié par une balle ou un volant", "vaincre un adversaire en lui imposant une domination corporelle symbolique et codifée" ou bien "atteindre un rythme de déplacement offrant une aisance aérobie n'entravant pas la performance de vitesse le cas échéant". 
Y a juste 2 jokes là-dedans, les 3 autres descriptions sont écrites noir sur blanc. Pour de vrai. La Sphinge n'aurait pas fait un pli avec les gonzes de la commission des programmes...

Posté par Madame Paillette à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2015

Pâques, fête des cloches...

Pour Pâques, j'ai acheté à chacun de mes garçons un superbe lapin. Je me suis pas foutue d'eux, je suis allée dans une super chocolaterie. Rouge pour l'un et vert pour l'autre qu'ils sont les lapins. Pis flashies et bien brillants. Des heures de travail de grand chocolatier, un lissage à une température calculée avec la précision d'un chef de gare allemand. Le petit plus: ils sont garnis. Gar. Nis. On peut même apprécier la joliesse de la petite friture puisque les suberbes lapins les laissent voir par l'ouverture circulaire - un cercle parfait, ces chocolatiers sont des artistes - qu'ils ont dans le dos. 
Ce soir, c'est le soir où les lapins passent à la casserole. Le soir où ça me fait mal au coeur de voir tant d'heures de travail absorbées par de petits estomacs voraces. Le soir où on se rend compte que les lapins, ils sont en porcelaine...

La garniture est bonne... 

#‎motherfailnumberjecompteplus‬

Posté par Madame Paillette à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]