Ce matin mon mari m'a laissée dormir pour que je me remettre de ma soirée arrosée et beuglante de la veille. Il s'est occupé des enfants, les a embarqués aux courses pour que je sois tranquille et est revenu après avoir fait le plein de légumes pour la semaine. Il s'est dirigé vers la chaine hi-fi avec le CD de la reine des neige à la main et les enfants surexcités autour, et, alors qu'intérieurement je me préparais à être libéréééééééée, délivréééééée pour la 94e fois de la semaine (et quand on sait à quel point une délivrance fait souffrir, je pense que je suis une héroïne), j'ai entendu les premières notes immédiatement identifiées par mon cerveau conditionné depuis mes 12 ans: le dernier Cabrel. Je pense que l'Homme, c'est moi qui l'ai. Je suis une maudite chanceuse. Je l'aime mon barbu!